19/01-21/01 – Trek autonome dans le cratère de Maragua ! 

J1

Départ à l’aube, pour se faire déposer, en minibus, en haut du chemin des Incas (à 3700m). On commence par 2h de descente sur de magnifiques chemins en pierres taillées, utilisés naguère par les incas pour communiquer à travers l’empire. Nous bifurquons ensuite vers Maragua, où une peinture indique l’arrivée à 20 km…20 km de haute montagne…Parfait pour une entrée dans le royaume de Pachamama! 

Chemin des Incas

Quasiment personne dans le village, nous installons donc le campement dans un joli endroit, bordé d’eucalyptus et agrémenté d’un point d’eau de source ! Le sol chauffé à vif toute la journée,  diffusera sa chaleur dans la tente  jusqu’à l’aube…

Réveil à l’aube, et c’est au tour de Pierre d’être nauséeux et attaqué par des bouffées de chaleur. Impossible de se remettre en route à l’heure prévue. Est-ce lié à l’eau de source que nous avons bu sans micropur la veille? Ou l’altitude qui se rappelle à notre bon souvenir? Le cocktail d’huiles essentielles de Cannelle/Tee tree, et 2h de repos le remettent finalement d’aplomb (Ouf! C’est pas comme si on était au milieu de nulle part!) et nous partons finalement vers 10h.
On commence par se perdre dans le lit d’une rivière (ba oui, c’est possible!) avant de revenir sur nos pas et de retrouver quelques versets…Jésus à beau nous appeler, nous perdrons à nouveau le chemin. Nous croiserons finalement Samuel (si c’est pas un signe!), un gamin de berger, qui nous guidera en dévalant allègrement des flancs jonchés de rochers plus ou moins stables. Nous retrouverons ainsi le chemin qui passe par Umac, mais il est tard. Tant pis pour les traces de dinosaures, on reste sur la route qui garantie une arrivée à Potolo et à une source d’eau.



J3

Après une nuit réparatrice , nous nous rendons au syndicat de transport pour savoir s’il y a un bus qui peut nous emmener à Sucre. La veille on nous avait indiqué un départ quotidien vers 4h30 du matin. Nous n’y a avons pas cru et sommes ravis qu’un bus arrive à 8h. Il nous faudra presque 3h de bus pour rentrer à l’hôtel. Mieux vaut ne pas trop regarder par le fenêtre, la route est serrée.

A Sucre, nous mettons tous nos habits au nettoyage et nous nous retapons au lieu de rencontreresto végétarien « El Condor « , où le menu du jour est délicieux et l’ambiance très décontractée! Il deviendra notre QG 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s