03/02-09/02 – PROJET KAUSAY PUNKU

Le projet familial « Kausay Punku » – La porte de la vie – s’est initié il y a un peu plus de 20 ans à Maca, dans les hauteurs de Pisac. Principalement porté par Arcadio et son frère Dario, il a pour objectif de retrouver les traditions ancestrales et l’identité culturelle Queshua. En somme, se reconnecter à la Pachamama!

20170204_064050

Tout a commencé avec le papa d’Arcadio, qui une fois son diplôme de technicien agronome industriel en poche est revenu dans sa communauté, pour développer les techniques modernes de l’occident. Les produits de synthèse lui permettaient de doubler la taille de ses patates et d’augmenter son rendement en maïs : un vrai prodige! Mais les années passant, des problèmes de santé (jusqu’alors inconnus dans leur montagne) accompagnèrent ses bons résultats des champs. La prise de conscience a donc commencé par là : « en tuant la nature, on se tue soi-même ».
La solution fut donc la re-découverte de techniques de productions ancestrales, aussi productrices que naturelles.
Aujourd’hui Arcadio a pris le relais et il se réfère à un humble principe de base : « Pachamama a créé les graines pour nourrir les êtres vivants, animaux et humains. L’Homme n’a fait que les domestiquer. »
Il a donc commencé par constituer une réserve de graines de dizaines de variétés de maïs locales (des blancs, des rouges, violets, noirs, jaunes tachetés…certains gros comme une phalange!) pour préserver et perpétuer ce patrimoine.
20170204_09081120170204_090841
20170203_144301
Autre richesse du Pérou qu’il cherche à valoriser : les plantes médicinales. Il a planté du Boldo,  de la Muña, mais aussi du romarin, une sorte de thym, et tant d’autres un peu partout!
Pour conserver leurs récoltes, il a intégré un atelier de distillation en Huiles Essentielles dans le projet!
20170204_090921
Puis il s’est lancé dans la production de légumes et de fèves sur buttes.
Une pépinière en forme de mandala lui permet de produire des plantules. Récemment, il a complété son panel de production grâce à la plantation d’arbres fruitiers.
20170203_165650
Enfin, une spirale de cactus San Pedro est actuellement en cours de construction…
Le tout en bio, bien sûr ! Tout en explorant les principes de la permaculture (bio-intensive) et de la biodynamie.
En plus d’être durable, le but du projet est de devenir auto-suffisant et de pouvoir vendre les excédents aux alentours.
La famille est fière de porter ce projet novateur (légèrement  marginal!). Ils reconnaissent cependant une part du portage par les volontaires qui passent, laissant une touche ou ajoutant une pierre à l’édifice.
La bio-construction est également un des piliers du projet. Les  bâtiments ont tous été construits par la famille et les volontaires, mais différentes techniques ont été explorées : structure en bambou et Eucalyptus, adobe ou torchi de paille/terre/bouse, joints en jus de cactus, fenêtre en bouteilles…même les huttes qui permettent d’accueillir les visiteurs sont dans la même veine.
Le gouvernement ne soutient pas ce genre de projet, il avance donc doucement… nous leur souhaitons bon courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s