10/04-15/04 – De Auckland à Wellington !

Ces quelques jours en Eco-Villages nous donnent du grain à moudre 😉 et de belles réflexions sur la vie avec des responsabilités collectives. Tout le monde aura également réussi à nous convaincre de descendre des que possible sur l’île du sud. Car oui, pour ceux qui ne le savait pas : la Nouvelle Zélande est en faite 2 grandes îles, non pas une!

Le temps de préparer notre road trip, nous reprennons nos marques à Auckland… nous prenons tout de même le temps d’aller au Auckland Museum, en apprendre un peu plus sur la culture Maori.

Nous recuperons la nouvelle CB de Pierre et à nous la belle vie (cela fait 4 mois que l’on « survit » sur les limites hebdomadaire de la cb d’Elo !)!! Enfin presque : une grosse tempête se profile. Nous avons faillis être bloqués là pour le weekend de Pâques. En alerte rouge,  nous avons vu les gens se ruer faire le plein de provisions dans les hypermarchés, qui voyaient leurs queue s’allonger en slalomant entre tous les rayons et des débuts de pénuries…la folie! Des bus ont été annulés, mais nous avons de la chance pas le nôtre ! La tempête ne fera que nous effleurer, par contre nous constaterons son passage dans de nombreuses villes. La traversée de l’île Nord annonce déjà un changement de climat : nous arrivons par un matin frais à Wellington – la capitale (la vraie) de NZ située sur la pointe Sud de l’île Nord. 

Nous apprécions bien mieux cette nouvelle ambiance, plus côtière et à plus petite échelle que Auckland. Nous flanerons dans ses rues, le long des quais, et visiterons Te Papa (où t’es papa, où t’es?!), le musée nationale, avant d’embarquer sur le ferry qui fait la jonction entre les 2 îles en 3 modiques heures de 40 dollards. nous deposera à Picton, la pointe Nord de l’île Sud 😉 A bord, nous n’avons pas échappé à l’exercice de sauvetage qui s’est déclenché, alors qu’il pleuvait des rafales et ventait à seaux : très rassurant!

Il nous déposera tout de même à l’heure à Picton, la pointe Nord de l’île Sud 😉 

On ne traîne pas, on monte dans le dernier bus qui passe et accepte de nous lâcher entre deux arrêts à Te Paranui : notre lieu de volontariat!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s