15/05-21/05 – Roadtrip NZ Semaine#4 – De Motueka à Arthur’s Pass

Lundi 15 : Motueka est une ville bordant la High Way, sans grand grand intérêt (sauf si vous voulez faire vos courses dans tooooutes les enseignes néo zélandaises!). On lui préférera le petit port de Mapua, au charme certes un peu bobo, mais plus typique. On y ramassera une flopée de bois flotté, qui jonche ses plages, pour se faire une belle flambée au camping (et finir les chamalow!). Nos voisins de van sont des cueilleurs de kiwis. La saison étant bonne, ils ne savent plus quoi en faire, et nous offrent 2 kilo de golden kiwi (plus grand, plus clair et plus sucré que ceux que l’on connaît). Miam! L’après midi, Elo ramasse 3 tonnes de coquillages et autres cailloux pendant que Pierre prépare son expédition du lendemain. 


Mardi 16 : Après l’essai concluant de la semaine passée, Pierre se met en route pour 3 jours et 2 nuits, en solo, avec tente et popote pour affronter les 60 kilomètres qui l’attendent. Dans sa ligne de mire : traverser la pointe nord de la Tasman Bay, pour arriver dans la Golden Bay. Le matin même, il calcule ses étapes en fonction de la marée, car certains passages ne se font qu’à marée basse entre 7h et 9h ou entre 18h et 20h. ..). Vaut mieux pas se louper! Alors qu’Elo était tranquillement restée au camping vers Motueka, Pierre  traversait le guai à la bonne marée (bien qu’à l’aveugle), et planté sa tente dans un camping (vide), après une étape de 40km ! C’est bien sûr ce soir là qu’une pluie torrentielle, doublée d’un orage, s’abat sur la côte nord. Pierre flotte littéralement dans sa tente, mais elle tient bon!


Mercredi 17 : La pluie a fait monter les niveaux, les passages humides restent hauts, malgré la marée basse. Trempé jusqu’au slip, Pierre trace et arrive le mercredi midi au point de rendez-vous final. Il a fait en 1,5 jour la rando proposée en 5 jours dans les offices de tourismes… Elo monte en catastrophe jusqu’à la Golden Bay, aussi vite que lui permettent les montagnes (où se stock le brouillard  de la moitié du pays) qui séparent les 2 baies. 

Les pâtes au cheddar sont salvatrices pour notre héros tout mouillé. Mais les aventures du jour ne sont pas finies! La route du retour vers Takaka est bloquée par un éboulement de la parois. Pas de panique, en attendant que les services spécialisés arrivent, on bouquine tranquullement dans le van.

Jeudi 18 : Pour se remettre de nos émotions, on visite Takaka, petite ville hippie, à l’ambiance familiale décontractée. On y donne surtout notre linge trempé à une laverie qui séchera le tout en quelques heures. Soirée dans un bar sympa, qui sert de la vraie bière et de la pontife ! On ne voit pas l’heure passer… Notre camping est déjà fermé… Pas grave, on remonte encore un peu plus au nord de la Golden Bay, vers Collingwood!

Vendredi 19 : Le linge est sec mais le reste du sac de Pierre dégouline encore au fond du van. La matinée est donc consacrée au séchage du matériel de campement de Pierre, sur notre emplacement de Camping! Une fois que tout est enfin dénué de l’an moindre humidité, on file au cap Farewell, la pointe la plus au nord de l’île. Plus précisément, nous nous baladons au Farewell Spit, qui est en fait une fine avancée de dunes dans la mer. Le spectacle de ces masses sableuses, fouettés par le vent est incroyable. L’espace de quelques seconde on se croit en plein désert. On rentre ravis au camping, où forts de notre réussite culinaire de la semaine précédente, nous nous re-lançons dand une soirée crêpes (nooon, la France nous manque pas du tout! C’est les fourneaux de la cuisine du camping qui nous tendaient les bras!!)

Samedi 20 : Le système routier néo zelandaise be tant ce qu’il est, certaines régions s’avèrent être des cul-de-sac. Impossible de faire une boucle, il faut revznir sur ses pas. C’est le cas de cette region… On est donc bon pour une journée de route : ça y’est, on quitte le nord pour redescendre doucement vers Christchurch. On s’arrêtera à Lyell pour dormir. Heureusement, il y a eu 5 jours depuis les résultats des élections (et autant de « Revue de presque » de Cantelou) pour nous maintenir en haleine sur la première semaine de Macron ; Les circonstances qui lui ont permis de gagner ; Mais qui sera donc son Premier Ministre ? ; Est ce vraiment une nouvelle politique qui nous attend? ; Comment le FN réagit il a son résultat?… On a tout suivi, le tout sur une route toujours aussi captivante! 

Dimanche 21 : Nouvelle journée de route, on reprend la belle route de la côte Ouest. Petite halte près de Punakaiki, aux Pancake Rocks, (où des coréens prennent autant notre van en photo que le paysage alentour). Soit dit en passant, le lieu est plutôt sympa. La géologie nous offre une impression de piles de Pancake en guise de jetée! 

Et on bifurque vers la chaine de montagnes Alpines de Arthur’s Pass. On s’enfoncera jusqu’à un petit camping dans les hauteurs. Entrée dans un nouveau monde, ou  le soleil se couche tôt,  et où t’es content d’avoir des gants et un bonnet! On recolte du bois avant de se lancer dans de la grande cuisine, dans la hutte ouverte mise à dispo pour les voyageurs. Le grand feu nous permettra de ne pas perdre nos orteils le temps de manger!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s