11/08-20/08 – Visites des temples du Tamil Nadu !

Madurai

A époque équivalente, Madurai était à l’Inde du Sud, ce que la Rome antique était à l’Europe méditerranéenne : une capitale historique florissante.

On repere de loin son temple majeur, Sri Meenakshi, grâce à ses gigantesques gopura, sorte de tours pyramidales, où s’imbriquent une multitude de statues colorées, qui surplombent les quatre entrées. Nous avons bien noté que cet édifice labyrinthique compte parmi les plus beaux du pays et s’étend modestement sur 6 hectares. Il faut dire que les salles, les cours, le bassin, le musée, le nombre de statues…tout est démesuré! Et pour cause : le nombre de fidèles présents est juste énorme!

A la sortie, nous goûtons de la spécialité locale : le jigarthanda (à vos souhaits!) à base de lait bouilli, d’essence d’amande, de sirop de rose et de glace à la vanille…enfin, ça c’est la théorie. La glace ressemblait plus à de la gelée alimentaire qu’autre chose!

Madurai a beau être l’une des plus importantes villes de l’état, on ne s’y sent pas bien à l’aise. L’humeur (plus agressive pour nous, pauvres blancs) tranche avec l’amabilité (touristique) du Kerala. Nous décidons donc de ne pas trop nous y attarder. Avant de partir, nous passerons tout de même par le musée de Gandhi. Ce mémorial expose sur des frises, l’histoire coloniale des Indes, sa soumission à la couronne britanique victorienne, ses habitants dépossédés de leurs cultures et de leur liberté, la chaire à canon des guerres mondiales, les répressions sanglantes sur ses terres,… et l’insurrection, la libération et l’auto-organisation, coûteuses en vies mais unies dernière le flambeau d’un homme. On decouvre avec surprise que son histoire est à l’image de l’Inde : complexe. Éduqué en Angleterre, il fera d’abord partie de cette élite pro-britannique. Mais face à l’horreur qui a frappé les Indes, il s’est transformé. Sa voix, celle de la non violence, relèvait d’un courage extraordinaire. On palpe de près la vie de ce héros national! Ce mémorial est ici symbolique, car c’est à Madurai que Gandhi à adopté le dothi, habit traditionnel des hommes indiens.

Rien que l’aspect historique du musée nous retourne… Et les divers objets exposés, qui avaient appartenu au mahatma (ses lunettes, le dothi qu’il portait lors de son assassinat…) finissent de nous émouvoir.

Décidément, on ne connaît pas bien l’histoire, en dehors de notre vieille Europe.

Trichy

Nous prenons un bus (climatisé. ..Whouhou!) pour Trichy (de son petit nom) ou Tiruchirappalli (pour les plus expérimentés). Le bus nous larguera en périphérie de la ville (l’honnêteté du chauffeur sera à revoir…). La visite de la ville commencera en cherchant laborieusement un hôtel : soit les hôtels du quartier du temple n’ont pas les autorisations pour accueillir des étrangers (…), soit les hôtels du quartier de la gare sont pleins : c’est le weekend férié de l’indépendance! Trichy étant un lieu de haut pèlerinage, beaucoup d’indiens y viennent en ce weekend de commémoration. Autant pour nous! On finira par se trouver une petite chambre, à la tombée de la nuit, grâce à Céline! Ouf! Elle sera notre base pour visiter la ville et ses environs.

Le temple de Madurai était énorme… mais ce n’est rien comparé au Temple Sri Ranganathaswamy de Trichy! Une vraie ville, avec des centaines de pèlerins habillés de jaune qui y déferlent. Processions, éléphants, magasins, offrandes et bougies, prières, sieste, repas,…tout se mélange! Encore une fois, nous sommes les seuls blancs du coin… c’est nous qui attirons le plus l’attention dans cette jungle humaine…un comble!

Puis l’on retourne dans le quartier du bazar, où sans nos sacs, on apprécie déjà bien mieux le détour! Perché en haut de ses 80 mètres de surplomb rocheux, le Rock Fort Temple nous attend. Nous avons bien attendu que le soleil décline assez pour ne pas nous cramer les pieds sur la pierre des 400 marches qui permettent d’y accéder. A son sommet, la vue est grandiose!

Thanjavur

Un rapide saut à Thanjavur, histoire d’admirer le Temple de Brihadishwara… Et oui, si vous ne l’aviez pas compris, c’est la région des temples ici! (Ce qui est bien ces’t qu’ils ont tous des noms simples ^^) Mais celui-ci est très différent, sa couleur ocre-terre lui donne un aspect plus « premiers ». Et pour cause : il a plus de mille ans!

Tiruvannamalai

Arrive la dernière étape de notre tour en Inde du Sud avec Tiruvannamalai. Ville spirituelle, où moult ashrams, accueillent des disciples en quête de sens et d’élévation. Yogi indiens habillés de orange (plus ou moins crasseux et mendiants) et blancs occidentaux habillés de blanc (immaculé) s’y croisent et offrent une étrange image de l’équilibre spirituel. Alors qu’un air de tourista retiendra Céline (et de ce fait Elo) à l’hôtel, Pierre escaladera de bon matin le mont sacré Arunachala. A son sommet il rencontrera uniquement deux « habitués », qui lui serviront du thé et lui offriront une effigie de Shiva taillée, ainsi qu’une pierre de lave. Une belle rencontré! (Ils ne sont pas habitués à voir des blancs grimper jusqu’en haut du mont!) Il visitera ensuite le temple d’Arunachaleshwar.

Gingee

Un rapide saut à Gingee, pour une petite rando vers des anciennes forteresses. En comparaison avec le mont sacré de Tiru, c’est une balade santé pour Pierre! Un peu plus difficile pour les filles, mais elles seront récompensées par une après midi « shopping » tranquille. Céline est désormais parée de ses cadeaux et souvenirs. On peut rentrer à Chennai.

On récupère le sac (que dis-je? La montagne oui!) chez Vikram, et on s’empresse de faire une nouvelle répartition de nos affaires : nos sacs seront bien plus légers pour la fin du voyage!

Les au revoir sont écoutés : on ne peut pas entrer dans l’aéroport…seuls les passagers y entrent. On communiquera par gestes à travers les vitres jusqu’à son passage à la douane.

A bientôt petite chenille, c’était chouette d’avoir un bout de famille, et un bout de France avec nous pendant un mois !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s